Editions

Des clés pour mobiliser " l'intelligence collective "

Notre plus belle conquête, l'Intelligence dit-on, est-elle enfin aboutie ?

Non ! Pas tant que nous n'aurons pas terminé la conquête de notre Intelligence collective !

Ligne directrice

Nous appelons Intelligences Collectives les systèmes humains capables de se comporter comme des « Intelligences en réseau » ou comme un « Réseau d’intelligences » lorsqu'un problème ou un défi se pose à eux.

Comprenant des personnes, donc, capables :

•de se réunir pour réfléchir, ponctuellement ou régulièrement, en présence ou à distance, à la production d’un résultat recherché (réfléchir avant d’agir),

•de se doter dans ce but de moyens de coopérer de façon constructive au niveau de leurs idées, valeurs, raisonnements, créativités, sensibilités et intuitions (réfléchir pour dialoguer et coconstruire, et non pour simplement débattre),

•de s’inscrire dans un système de valeurs humanistes qui, à la fois, les inclut et les dépasse (réfléchir au-delà des egos)

•et, à l’issue de leur réflexion, de prendre les décisions qui s'imposent et d'agir, ou de préconiser à qui de droit les décisions à prendre et les actions à mener (réfléchir bien pour agir juste).


Pourquoi « Intelligences Collectives » ?

Pourquoi au pluriel ?

Si c'est notre nature d'être collectifs au niveau de nos instincts et nos émotions grégaires, pourquoi pas au niveau de nos intelligences ?


Ce que nous souhaitons et pour quoi nous oeuvrons :

Pour que les individus grégaires que nous sommes puissent et sachent s'appuyer sur leur "nature collective" lorsqu'ils sont confrontés à un problème ou à un défi commun, en famille, en groupe professionnel, en société...

Pour qu'ils sachent, le temps d’un entretien ou d’une réunion, mobiliser leurs potentiels respectifs d’intelligence collective dans un esprit de coopération des idées. C'est-à-dire qu'ils puissent allier leurs connaissances, leurs compétences, leurs idées créatives, leur intuition et leur perspicacité.

Autrement dit, pour que les individus, lors d’un échange d’idées de type réunion ou groupe de travail, au lieu de s’attacher chacun à valoriser leur propre point de vue et basculent dans le débat, s’écoutent et cherchent à construire ensemble un point de vue commun, plus large et plus riche, incluant et dépassant leurs points de vue individuels.

Nous sommes éditeurs de ce tout que les intelligences collectives ou individuelles peuvent apporter aux communautés humaines : Entreprises, Institutions, Associations, Nations, Familles… en termes de prises de conscience, d’idées, de concepts, de méthodes…, pourvu qu'ils soient rapidement et facilement "opérationnels".

Pour nous, il existe deux catégories d'intelligence collective humaine :

  "culturelle" et

  "opérationnelle" 

La première, à la fois mémoire et base de données, est abondamment servie par internet.

Notre objectif est de développer des outils et des pratiques pour la seconde.

Vous pouvez commander ici (-5%) ce livre pratique (format 105x150, 64 pages)

(c'est encore la méthode la plus rapide !)

Pour cela et selon le nombre d'exemplaires que vous désirez, faites parvenir un chèque de ... x 9.31 €, ainsi que votre / vos adresse(s) de livraison et de facturation à :

CERCLES TOP

12 rue Carlencas

34000 MONTPELLIER - France

Voir des extraits :

Vous pouvez également le commander par Amazon :

ou par la FNAC

Quelques textes

Les compétences d’un homme sont comme les appli d'un Smartphone !

En faisant un parallèle osé entre un être humain, un système humain, et un ordinateur, un système informatique comme le Smartphone, nous pouvons dire que nos instincts et de nos réflexes, nos programmes pour survivre et s’intégrer dans une communauté, correspondent au système d’exploitation de ce Smartphone. Les compétences plus sophistiquées que nous avons développées sont comme des logiciels applicatifs, des « applications ».

Les stages de formation nous permettent d’acquérir de nouvelles applications-compétences techniques (se servir d’Excel par exemple, passer le permis, nager, danser, cuisiner, gérer son temps, se relaxer, méditer, …utiliser un Smartphone) ou d’améliorer nos applications-compétences relationnelles (fonctionner en équipe, cohabiter, pratiquer un sport collectif, mieux communiquer en entretien de recrutement, en réunion, avec ses proches, avec soi-même, avec des gens d’une autre culture …).

Toutefois, il existe une appli, à la fois relationnelle et technique, qui n’avait jamais encore été développée, l’appli « intelligence collective ». C’est maintenant chose faite avec ce petit livre de poche qui explique, en s’appuyant sur l’exemple des réunions, comment l’acquérir et savoir l’utiliser pour gagner du temps et de l’efficacité dans un travail de groupe : « Comment rendre une réunion …magique ! »


Comment la méthode MAP, langage commun pour les Générations X, Y et Z, fait-elle partie des incontournables du Développement des Organisations ?

La génération X (les personnes nées entre 1959 et 1981), dite génération « orpheline, sacrifiée, nomade, sans repère… », ou « de transition » par rapport à la génération précédente investie dans la reconstruction de l’univers d’après guerre (« baby-boomers »). Génération X encore en poste dans les organisations pour beaucoup et arrivant progressivement au sommet de la hiérarchie.

La génération Y (les personnes nées entre 1981 et 1996), la génération des « digital natives », de ceux qui ont grandi au même rythme que s’est développé internet et l’accès aux ordinateurs. Cette génération est parfois surnommée Génération Peter Pan, qui, en l’absence de rites de passage à l’âge adulte, ne construit pas d’identité ou de culture d’adulte spécifique. C’est elle qui pose le plus de problèmes à la génération X. Elle remet tout en cause, détruit les modèles de management existant, révolutionne la manière classique de vendre un produit et privilégie la créativité, l’innovation, et le culot (l’efficacité devient beaucoup plus importante que l’ancienneté).

La génération Z (pour faire suite à la série X, Y… - les personnes nées autour des années 1996) - ou génération C comme Communication, Collaboration, Connexion et Création - ou I comme Internet - ou « emos » comme émotions. C’est une génération qui a grandi avec la technologie mais surtout avec le Web Social, connectée en permanence. En termes de management, pour la génération Z la collectivité prime sur les hiérarchies, mais elle n’a pas encore eu le temps de trouver ses marques et d’inventer de nouveaux modèles. Que fera-t-elle d’ailleurs dans ce domaine, prise entre les nécessités de l’entreprise de fonctionner en mode projet (d’agir pour des bénéfices décalés dans le temps) et son besoin de plaisir immédiat ? – la chose reste à découvrir.

Ces 3 générations se côtoient dans l’entreprise, ou vont se côtoyer, et les conflits entre leurs visions respectives du travail, de l’organisation et du fonctionnement en équipe ne sont pas minces. Quel « langage commun » peut leur permettre de se comprendre vite, de dégager rapidement du plaisir à travailler ensemble, de se sentir se complémenter et combiner leurs talents avec efficacité ? - tout cela, bien sûr, pour continuer à innover et relever les défis toujours nouveaux de l’entreprise.

Quel « langage commun » ?

À coup sûr un langage offrant un espace de coopération couvrant trois cadres à la fois : opérationnel, émotionnel et relationnel.

Le cadre opérationnel donnant le « Quoi » : l’axe de travail, la direction, l’objectif.

Le cadre émotionnel donnant les « Pour qui, Pour quoi » : le sens, les valeurs.

Le cadre relationnel donnant le « Comment » : les règles d’interaction permettant de générer le respect mutuel, la confiance réciproque et l’intelligence collective opérationnelle, et de les ressentir surtout, d’éprouver le plaisir de se sentir utiles et efficaces ensemble - et d’avoir envie de réitérer !

Ce langage commun - de construction commune, d’implication et de coopération, existe-t-il ? La méthode MAP, Méthode d’Activation de la Pensée collective, l’a modélisé chez les grands leaders, animateurs, négociateurs et médiateurs, et en a codifié les clés, les principes et les process.

MAP réunit les conditions méthodologiques propres à rassurer les ‘X’, les conditions relationnelles d’échanges fertiles propres à nourrir les besoins de sens et de créativité des ‘Y’, les conditions d’émergence d’émotions positives propres à satisfaire les besoins de plaisir immédiat des ‘Z’. Tout cela pour une convergence optimale des potentiels d’efficacité détenus par chacun, au plus grand bénéfice de l’entreprise moderne et de ses défis. « Comment rendre une réunion …magique ! ».


Réunions : l’intelligence collective à portée de « click mental »

Engager une réunion de réflexion, c’est comme lancer un superordinateur aux capacités d’analyse, de créativité et d’intuition considérables ! …mais qui ne peut délivrer toute sa puissance que s’il est doté du logiciel adéquat.

Ce logiciel : c’est la méthode d’animation ! C'est-à-dire la méthode de régulation des comportements pour la facilitation des raisonnements. Méthode qui ne peut être que participative, coopérative, pour avoir des chances de mobiliser l’intelligence collective du groupe en réflexion et révéler son potentiel !

Hélas, il existe peu d’exemplaires de ce genre de logiciel, pour ainsi dire pas. Dès lors, la production de ce superordinateur ne dépend plus que du charisme et de l’expérience de l’animateur. Et si animateur charismatique il n’y a pas, ce sont des logiciels de comportements parasites qui occupent l’espace : rapports de pouvoir, dérives, digressions, occupation à d’autres tâches, distractions…

Cette métaphore informatique veut exprimer l’importance de la méthode d’animation face aux potentialités d’un groupe de réflexion. Potentialités d’intelligence collective que l’on peut mobiliser, dans un sens positif ou négatif, optimiser ou stériliser. Peu de choses ont été développées sur ce sujet, le domaine reste pauvre en méthodologies.

Un livre innove dans ce domaine. Un petit livret de poche de 64 pages disant comment démarrer ce superordinateur pour faire émerger tout de suite l’intelligence collective dans un groupe en réunion. Il donne les clés pour en déployer la puissance tout en canalisant les raisonnements vers une prise de décision collective en moins de 30 minutes : « Comment rendre une réunion …magique ! »

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player